Menu principal

Comment demander et obtenir la qualification Chambre d’hôtes référence® ?

Guide de l'exploitantChambre d’Hôtes Référence est destiné aux exploitants de chambres d’hôtes qui n’adhérent pas ou plus à une marque ou un label national. La chambre doit être obligatoirement déclarée en Mairie. A la différence des classements et labels, Chambre d’hôtes référence® n’établit pas une échelle de valeur suivant la prestation fournie, mais une garantie de qualité à minima, une assurance pour le client d’être bien accueilli. Faire qualifier sa ou ses chambres d’hôtes avec Chambre d’hôtes Référence est payant.

 

La procédure pour adhérer est la suivante :

– se renseigner auprès de son Office de Tourisme ou auprès de nos services,

– prendre connaissance du « Guide de l’exploitant » téléchargeable ici. Vous y trouverez la définition d’une chambre d’hôtes, les critères à respecter, l’identité visuelle… Deux types de chambres sont proposées : les chambres double et les chambres familiales.

Demande de visiteremplir la « Demande de visite » et la retourner à Haute-Vienne Tourisme accompagnée de l’état descriptif, des chartes d’engagements signées, du récépissé de déclaration en mairie et du règlement et du règlement.

– l’Office de Tourisme prend contact pour déterminer un rendez-vous pour visiter la ou les chambre(s) d’hôtes.

– Une fois la visite effectuée, le dossier de visite complet sera transmis, par la personne ayant effectuée la visite, à la commission d’attribution départementale, afin que cette dernière décide de l’attribution de la qualification Chambre d’hôtes Référence®. Cette procédure permet de garantir la neutralité de la prise de décision.

– Si l’avis est favorable, vous recevrez par courrier une attestation à conserver et un certificat de qualification, ainsi que les informations relatives aux moyens de communication liées à Chambre d’hôtes référence®. Le certificat devra être à disposition des clients dans chaque chambre.

La durée de validité de la qualification est de 5 ans.

 

Information complémentaire sur la visite  : si des éléments sont manquants le jour de la visite, l’exploitant dispose d’un délai de 15 jours pour y remédier. Des photos peuvent servir de justificatif. Selon la nature des critères, une 2ème visite par l’auditeur ayant visité la chambre, sera réalisée.

 

La commission départementale d’attribution se réunira, 4 fois par an, à la fin de chaque trimestre soit à la fin du mois de Mars,  à la fin du mois de Juin, à la fin du mois de Septembre, à la fin du mois de Décembre. Les dossiers devront être envoyés à Haute-Vienne Tourisme au plus tard 10 jours avant la date de la commission. Nous contacter pour connaître les dates précises des commissions. Le coût de la visite est redevable quel que soit l’avis rendu par la commission d’attribution.

 

Chambre d’hôtes référence® n’est pas un label et n’aura de ce fait pas les mêmes objectifs de communication et de commercialisation que des labels. Chambre d’hôtes référence® ne disposera donc pas de site internet dédié, de plan marketing, d’une communication grand public, de veille sectorielle et juridique etc.. Si c’est ce service que vous recherchez, nous vous conseillons de vous tourner vers des labels nationaux qui pourront répondre à vos attentes.
La communication qui sera faite autour de Chambre d’hôtes référence® émanera des chambres d’hôtes qualifiées et des organismes en charge de la promotion du tourisme qui le souhaite.

Haute-Vienne Tourisme s’engage à ne pas démarcher les propriétaires adhérents aux labels présents sur le département. Cependant, les exploitants labellisés souhaitant également se faire qualifier Chambre d’hôtes référence® seront acceptés.

 

Rappel :

Cette qualification volontaire constate le respect de critères principalement de confort prédéfinis par Offices de tourisme de France au moment de la visite et est octroyée pour cinq ans. La qualification ne repose pas sur un examen du respect des normes applicables à l’activité qu’elle ne peut donc pas garantir. Cette qualification n’est ni un label mis en place pour l’Etat, ni une certification.